Il y a 263 ans, la Maison Bélisle voyait le jour. Aujourd’hui, l’infrastructure fait partie du patrimoine bâtie de Terrebonne et est sous la responsabilité de la Société de développement culturel de Terrebonne (SODECT). Plongez avec nous dans ses multiples années d’histoire : de sa création à aujourd’hui.

D’hier à aujourd’hui

Crédit photo : Simon Laroche photographe

Splendide lieu, la Maison Bélisle a été le joyau de nombreuses familles. Appartenant aux Perra en 1759, aux Porcherons en 1767 puis au Jordan en 1789, elle demeure la plus vieille maison préservée du Vieux-Terrebonne. Avoir tenu bon assez longtemps pour se hisser fièrement durant la Nouvelle-France, la période du Haut et du Bas-Canada, puis après la fusion pour donner le Terrebonne d’aujourd’hui, peu de maisons en sont reconnues. Après avoir hébergé d’anciens patriotes, d’importants marchants de fourrure et des soldats américains, la voilà maintenant racontant son histoire qui s’étale sur plus de 250 années…

D’ailleurs saviez-vous qu’elle porte le nom de la dernière famille ayant possédé le bâtiment? Effectivement, les Bélisle ont laissé en héritage leur nom, gravant à tout jamais leur passage dans cette maison.  

La guerre d’indépendance américaine

Saviez-vous que la Maison Bélisle a joué un rôle très important pendant la guerre d’Indépendance américaine? En effet, le bâtiment servait d’hôpital pour l’armée britannique qui résidait à Terrebonne.

Les différentes modifications à la Maison Bélisle

À travers les différentes époques, la maison a su prouver sa polyvalence. Elle a connu de nombreuses fonctions, tel qu’un hôpital, une écurie, une belle maison de pierre habité en 1797 ainsi qu’une boulangerie dès 1803. Une grande multiplicité, c’est le moins que l’on puisse dire! Elle a aussi été plusieurs fois sous la proie des flammes, mais elle n’a jamais dit son dernier mot puisqu’elle a été reconstruite.

Les premiers vrais propriétaires habitant les lieux

Bien que ce lieu centenaire soit reconnu comme étant très occupé, peu de citoyens peuvent se vanter d’y avoir habité. Il faudra attendre 1813 lorsque Joseph Milice devient acquéreur des lieux. S’en suit le notaire Toussaint Limoges, qui en prend possession la même année.

Le rôle de la Maison Bélisle aujourd’hui

Aujourd’hui, la Maison Bélisle poursuit sa mission patrimoniale. Celle-ci, sous la responsabilité de la Société de développement culture de Terrebonne (SODECT), lègue et raconte l’histoire de Terrebonne à un public régional et provincial. Des expositions mettent à l’avant-scène le mode de vies des habitants de cette municipalité à travers les époques. De nombreuses activités sont également offertes sur place. Des guides proposent des visites de la Seigneurie et expliquent les coutumes du quotidien des citoyens à l’époque et l’importance qu’avaient les bâtiments jadis.

La Maison Bélisle demeure encore en 2022 une belle preuve que l’Histoire et la modernité sont fait pour cohabiter !

Sources :

Diagnostic_Vieux-Terrebonne-1.pdf 

Maison Bélisle – découvrir Les Moulins – Terrebonne Mascouche 

Terrebonne (municipalité de ville) – La Mémoire du Québec (memoireduquebec.com) 

Montréal | l’Encyclopédie canadienne (thecanadianencyclopedia.ca) 

Chiffres et autres curiosités : la maison Bélisle (larevue.qc.ca)            

Maison Jacques Perra (shrt.qc.ca)

Soyez aux premières loges

Inscrivez-vous à notre infolettre!

Une erreur est survenue, veuillez réessayer
Vous êtes bien inscrit à notre infolettre, merci!

Partenaires officiels

Partenaires exclusifs